Présentation

La Suisse Normande ...

La Suisse Normande, c'est un petit coin de Normandie (à 2h30 de Paris) modelé par le temps et la géologie. Le panorama sans cesse renouvelé offre une diversité de paysages exeptionnels. Ses vallées profondes, ses abrupts versants, ses gorges et ses eaux vives lui ont offert son appellation. Ses coquets petits villages lovés au creux des vallons nichés à flanc de colline émaillent un décor à vous couper le soufle. Située à une trentaine de kilomètres de Caen, la Suisse Normande a été dessinée par les méandres de l'Orne qui ont entaillé les roches du massif armoricain, les plus vieilles de la Terre (800 millions d'années). 

        Panorama clecy 3

...Et Château Ganne

Au coeur de la Suisse Normande, le Château Ganne dresse ses ruines pittoresques.Gan04a249g

Cette impressionnante fortification est située à 35 km au sud de Caen, au cœur de la Suisse Normande, non loin de Clécy. Le site comprend trois enceintes de terre fortifiées. L’entrée de l’enceinte principale était contrôlée par une tour porche dont les ruines imposantes sont encore visibles.Cette fortification dépendait de la famille de La Pommeraye, qui participa à la conquête de l’Angleterre aux côtés de Guillaume le Conquérant , et reçu en récompense d’importantes possessions dans le Devon et le Somerset. Elle a été aménagée jusqu'au XIII ème siècle par les seigneurs de la Pommeraye, fondateurs de l' Abbaye du Val aujourd'hui disparue, et détenteurs d'un immense domaine le long de la vallée de l'Orne. Au pied de la majestueuse tour porche, une chapelle, un fournil et un edifice résidentiel sont apparus à l'abris d'un rempart de terre surmonté d'une puissante enceinte de pierre. Les objets recueillis grâce aux fouilles rendent palpables les activités quotidiennes du château.

 Dans l’état actuel de nos connaissances, elle peut être rapportée aux XIe-XIIe siècles mais semble plonger ses racines jusqu’au Xe siècle. La famille de La Pommeraye, bienfaitrice et probablement fondatrice de l’Abbaye du Val, voisine, était l’une des plus puissantes du Cinglais au temps de la Normandie ducale.Bien connu des amateurs de lieux évocateurs, il a inspiré la légende de Mellia la blonde ( voir onglet " la légende" ). 

 

 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site